Home Actualités Boké-Société: Le Comité préfectoral des Assises nationales lance des Forums des Assises...

Boké-Société: Le Comité préfectoral des Assises nationales lance des Forums des Assises nationales à Boké et Kolaboui

148
0
Le Comité préfectoral des assises nationales a lancé ce jeudi, 14 avril 2022, les forums relatives aux « Journées de Vérité et Pardon » dans la Commune urbaine de Boké et au niveau de la sous-préfecture de Kolaboui à quelques 22 km du Chef-lieu de la préfecture.
La cérémonie a regroupé les membres du Comité préfectoral des assises nationales, leaders des confessions religieuses, associations de jeunesse et de femmes ainsi que des leaders d’opinion.
Cette journée de Vérité et Pardon a été marquée par la constitution des focus groupes ayant travaillé sur les préoccupations des entités sociales.
Dans sa communication, le président du Comité préfectoral des assises nationales à Boké, Jean Béavogui  transmis les messages de paix du président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya pour sa vision, celle de contribuer au renforcement du tissu social et l’unité nationale.
Il a invité la population de Boké à enterrer la hache de guerre en se disant la vérité  en face, se pardonner pour bâtir une Guinée unie et prospère.
Le  nouveau préfet de Boké, Colonel Sény Sylver Camara vante les jalons de développement posés par le président de la Transition, Colonel Mamadi Doumbouya.
Au nombre de ces actions, la bataille déclenchée par le CNRD contre les fossoyeurs de la République et la récupération des patrimoines bâtis et non bâtis de l’Etat pour la prospérité des guinéens.
La décentralisation des assises nationales dit-il, permet d’écouter  de près, les populations et prendre en compte les préoccupations et attentes de la population guinéenne.
En ses termes, Colonel Sény Sylver Camara précise que la paix, le Pardon, l’acceptation, justice sociale, la vérité et l’unité nationale sont sacrés.
Pour le directeur de Cabinet du Gouvernorat de Boké, Tidiane Soumah qui a ouvert les travaux, ces journées de Vérité et Pardon constituent une réelle opportunité de trouver des solutions consensuelles aux problèmes épineux des guinéens et d’y apporter des réponses appropriées ceci, au-delà des critiques subjectives et stériles.
Aux dire du directeur de Cabinet, le développement d’une nation ne se repose pas sur la haine, l’injustice et le mensonge mais plutôt sur la vérité et la justice.
C’est pourquoi, il a invité la population de Boké à se dire la vérité, se pardonner pour tirer profit de ses différentes potentialités minières.
  Mamadouba Camara